Google tag manager : pourquoi et comment l'installer sur son site web ?

Commencez à écrire ici ...

            La nécessité de Google Tag Manager vous est-elle encore floue ? Ou êtes- vous déjà conscient de l’importance de ce système de gestion, sans savoir comment l’installer ? LCAS vous dévoile tout ce qu’il y a à savoir sur Google Tag Manager !

            À titre de rappel, les tags correspondent à ces bouts de code à insérer dans le code source du site. Ils permettent d’enrichir les fonctionnalités comme les enquêtes de satisfaction, la collecte de données, la mesure de l’audience du site ou l’affichage de publicités. Lorsque les balises se multiplient au fil du temps, la gestion du site devient plus complexe. Outre les difficultés techniques, vous serez même confrontés à des risques d’erreurs ou à une baisse de la performance du site. Par ailleurs, éditer les tags vous pousse à fouiller dans le code source et y retrouver le bout de code inséré. Ce qui est souvent une tâche chronophage et déplaisante !

            C’est donc à ce niveau qu’entre en jeu Google Tag Manager ! Il s’agit d’un système de gestion permettant d’organiser la création de balises. Destiné à la fois aux sites web et aux applications mobiles, cet outil facilite la mise à jour des extraits de code. Il est conçu pour améliorer l’analyse du trafic du site et l’optimisation marketing.

            Pourquoi installer Google Tag Manager ?

            De multiples avantages, que ce soit du côté des développeurs ou des spécialistes marketing, poussent à adopter cet outil.

            • Les processus sont plus rapides avec GTM

            Sans Google Tag Manager, vous devez procéder à un changement de code à chaque ajout de nouvelles balises. En installant l’outil, la mise à jour s’avère rapide. Tandis que le mode Aperçu et la console débogage détectent les erreurs afin de les corriger avant publication. Comme GTM autorise une compatibilité multicompte, il fluidifie le travail d’équipe. Grâce à l’autorisation utilisateur, vous pouvez même présenter aisément les modifications aux clients.

            •  La flexibilité est assurée grâce à GTM

            Sans être un as de la programmation, vous pouvez créer des balises avec Google Tag Manager. Et cela, sans écrire une ligne de code ! Les tags plus complexes nécessitent un peu de codage, qui est néanmoins facilité par l’outil. Cette intervention des experts marketing dans la mise à jour des balises permet aux développeurs de se focaliser sur des tâches plus techniques dans leur domaine. Quoi qu’il en soit, certains cas plus complexes exigent l’appui des codeurs qui se trouvent largement aidés par GTM.

            • Un lot de balises intégrées sur GTM

            L’usage de Google Tag Manager est d’autant plus simple avec les balises intégrées. L’outil embarque des tags pour le remarketing, les conversions Adwords et pour Google Analytics entre autres. Grâce à ces balises déjà disponibles, les spécialistes du marketing n’ont qu’à effectuer des personnalisations. C’est tout une communauté GTM qui standardise les défis de balisage derrière ces outils intégrés pour améliorer votre expérience utilisateur.

            • Des déclencheurs d’actions intégrés sur Google Tag Manager

            Toujours en vue d’un gain de temps, GTM incorpore des déclencheurs d’actions écartant les tracas du balisage manuel. Il suffit d’exploiter cette fonctionnalité pour envoyer des actions à Google Analytics. Une fois votre trigger dressé, vous pouvez le lancer et la balise est mise à jour.

            Comment installer Google Tag Manager ?

            Bien que la mise en place de GTM n’est pas compliquée, elle ne doit pas s’effectuer à la légère. Les différentes étapes d’installation méritent chacune votre attention pour réussir le projet.

            1 - Création de compte Google et installation de code GTM

            Afin de profiter de Google Tag Manager, commencez par créer gratuitement un compte Google. Il faut ensuite récupérer un tag à insérer sur les pages du site. Ce bout de code peut être fourni par Google lui-même.

            2 - Configuration du plan de marquage

            La performance du site web est généralement évaluée en suivant des indicateurs KPI. Pour formaliser la bonne configuration de l’outil, mieux vaut adopter un plan de marquage spécifique adapté à votre site et à vos besoins. Ce plan facilite l’installation du tag management system.

            3 - Déploiement des balises

            Pour vous servir d’un outil, l’installation des bouts de codes sur votre site est incontournable. Mais la tâche devient plus simple lorsque Google vous assiste dans le déploiement des balises. Cette étape consiste alors à choisir des tags dans une liste définie d’avance. Ces scripts sont à configurer sur le tableau de bord de Google Tag Manager.

            4 - Détermination des critères de déclenchement

            La définition des événements qui déclenchent chacune des balises constitue l’étape ultime de l’installation de GTM. Vous indiquez par exemple qu’un certain tag sera lancé lorsque l’utilisateur charge une page, fait un scroll et clique sur un bouton. Le déclencheur pourrait correspondre à une commande supérieure à un montant déterminé. Ainsi, le gain de temps sera palpable aussi bien pour les développeurs que pour les spécialistes marketing qui travaillent sur le site web.